Accueil » Marché de niche : un freelance doit-il se spécialiser ?

Marché de niche : un freelance doit-il se spécialiser ?

marche-de-niche-freelance

Doit-on réellement se spécialiser dans un marché de niche ? Dans le cadre du freelancing, cette question revient souvent. 

Segmenter son marché, se concentrer sur une partie en particulier, ou prendre ce qui vient ? Dans le cadre du freelancing, la question de la spécialisation, du marché de niche, se pose réellement. Problème, elle ne se pose pas assez, car oui, l’idéal serait effectivement d’être en mesure de proposer un service ultra-précis, à des clients bien spécifiques. Mais alors, pourquoi ne sommes-nous pas plus à opter pour la direction de l’ultra-spécialisation ? 

La réponse elle, est très simple.

En effet, cela fait peur !

L’idée de la spécialisation renvoie au le refus de collaborer avec de potentiels nouveaux clients. Cela est d’ailleurs tout à fait compréhensible, puisqu’il n’est pas dans nos habitudes de dire non à un contrat, non à une rentrée d’argent. Le loyer doit être payé, les courses également.

Cependant, la spécialisation a énormément de côtés positifs.

La spécialisation, un élément important du freelancing

Comme l’expliquait Marty Neumeier, plus le marché est grand, plus il faut se spécialiser. Mais alors, dans quel but ? Celui de devenir une véritable référence, un véritable expert en son domaine. En se focalisant sur un secteur de marché ultra-précis, on le travaille, on le maîtrise et on devient un fin connaisseur. Un énorme plus pour les entreprises et start-up à la recherche d’une personne dont les connaissances sont extrêmement pointues sur tel ou tel domaine.

Ainsi, en se spécialisant sur un domaine bien précis, on développe une expertise utile et toujours appréciable pour les prospects. Second point, le portfolio se dessine et laisse entrevoir une réelle connaissance du secteur, de quoi booster très clairement votre réseau qui, très vite, va s’agrandir et devenir plein de personnes avec qui vous pourriez potentiellement travailler.

Maîtriser son sujet, élément clé de la spécialisation

Comme expliqué ci-dessus, il est difficile d’oser se lancer, résultat, une infime partie des personnes supposées se poser la question y trouvent une réponse. 

marche-de-niche

Toutefois, pour bien comprendre l’intérêt d’une telle démarche, il suffit de raisonner en fonction d’un classement. Ainsi, en maîtrisant tel ou tel domaine très précis, vous devenez le numéro un, l’autorité vers qui il semble logique de se tourner. A contrario, si vous êtes amené à vous éparpiller, vous ne resterez que dans le ventre mou du classement des personnes vers qui une entreprise aurait intérêt à se tourner.

Résultat, il convient de définir son client idéal.

Définir sa cible de niche et tester sa stratégie d’acquisition

Une fois votre secteur défini et votre cible parfaitement établie, la prospection devient beaucoup plus simple pour vous. Les recherches sont moins longues, plus précises et surtout, vous vous adressez à une personne qui partage la même passion que vous, tout du moins, le même intérêt. Le contact se fait donc plus facilement.

Vous apparaîtrez tout de suite comme une personne qui sait de quoi elle parle, ce qui aura pour conséquence d’augmenter votre visibilité, notamment sur les réseaux sociaux où vos posts deviendront une référence sur tel ou tel sujet. Les efforts marketing entrepris sont tout de suite plus efficaces puisque ciblés, donnant des résultats rapidement quantifiables.

Une multitude de portes s’ouvrent

Un vrai plaisir lorsque nous commençons une activité, d’autant que les connaissances peuvent être rapidement échangées. L’idée d’échanger avec des personnes qui s’y connaissent au moins autant, si ce n’est mieux que nous est agréable. Les échanges sont riches en information et la communauté concernée sera ravie de discuter avec vous de tel ou tel point.

Il convient donc de parfaitement réfléchir à la façon dont nous souhaitons travailler. Il est vrai que certaines personnes se sentiront probablement mieux en se disant qu’elles ne se ferment aucune porte. Toutefois, dans le cadre de la spécialisation dans un marché de niche, nous ne fermons que les portes qui ne nous intéressent pas afin d’ouvrir celles qui ont un réel intérêt pour nous. 

L’idée est effectivement de booster sa motivation et son chiffre d’affaires.

La niche permet une hausse des tarifs

Résultat, en freelance, la spécialisation permet de travailler sur un domaine parfaitement choisi, nous permettant la possibilité d’avoir droit à des missions jugées intéressantes et surtout, plutôt rentable. En effet, lorsque nous sommes experts sur un domaine, les entreprises visées auront plus intérêt à s’attacher vos services, et ce, malgré des prix qui peuvent paraître haut.

L’intérêt de la spécialisation est donc également financier.

Comment trouver son marché de niche ?

La spécialisation, un processus long et difficile

L’idée est de vous spécialiser dans un domaine que vous appréciez de base, dont vous avez des connaissances que vous aimeriez approfondir. 

Ainsi, je vous invite à faire une liste de vos centres d’intérêt et de réfléchir à celui qui pourrait vous permettre de gagner au mieux votre vie. Pour cela, n’hésitez pas à regarder ce qui se fait sur le net, en fonction de chacune de vos passions ou centre d’intérêt. À partir de là, lorsque vous avez choisi l’une d’entre elles, celle qui a le plus retenu votre attention, celle sur laquelle il y a le plus de contenu, n’hésitez pas à creuser afin d’aller en plus loin.

Exemple :

Prenons un cas de rédacteur web tourisme. Des personnes travaillant sur ce secteur, il y en a énormément. Pourquoi ne pas vous spécialiser sur une région du monde en particulier, une région que vous connaissez parfaitement ? Ainsi, il ne serait pas idiot de réfléchir, par exemple, à vous présenter comme étant un rédacteur web SEO tourisme, spécialisé dans les relations, les échanges ou les voyages pour groupe français aux Etats-Unis. Si nous souhaitons pousser la chose encore plus loin, spécialiser vous sur les groupes, féminins et senior. Plusieurs tour-opérateurs peuvent offrir ce service et auront besoin d’un contenu ultra-pointu. 

La rentabilité, objectif principal du freelance

Bien entendu, la demande reste à prendre en compte. Il y a fort à parier qu’aucune entreprise ne rémunère réellement une personne spécialisée dans un contenu farfelu, qui n’attire finalement, que très peu de monde. C’est pourquoi il faut prendre le temps de se renseigner sur les secteurs de marchés qui fonctionnent et rémunèrent. Ciblés parfaitement vos valeurs, adaptez les au marché et votre liste de client potentiels va devenir tout de suite plus claire.

Votre statut d’experts vous permettra donc de générer de nouveaux bénéfices à la condition, une fois encore, que le secteur choisi soit rentable. Ne vous lancez pas dans l’aventure, si vous êtes persuadés de faire un four en ne trouvant absolument aucun client potentiel.

Cela n’aurait absolument aucun sens.

Les 12 marchés de niches qui marcheront en 2020 !

Par ailleurs, je vous propose de découvrir ci-dessous, les 12 niches les plus rentables actuellement. Je reviendrais sur le sujet plus en détails dans un prochain article…

  1. Ghostwriting de livres
  2. Livre blanc
  3. Contenu long-format (2.000 mots ou plus)
  4. Ebook
  5. Contenu à forte valeur SEO
  6. Rédaction web finance
  7. Étude de cas
  8. Landing Page
  9. Rédaction web nouvelles technologies (blackchain)
  10. Rédaction technique (machinerie)
  11. Rédaction business plan
  12. Communiqué de presse

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *