comment rediger un article de blog en 10 etapes

Rédiger un article de blog SEO en 10 étapes

Vous vous lancez dans la création de contenu, de rédaction web ? Votre entreprise souhaite gagner en visibilité sur le net, mais ne dispose pas des ressources nécessaires pour recruter un spécialiste de l’inbound marketing ou un freelance en rédaction web

Rassurez-vous, j’ai préparé pour vous un guide complet qui retrace, pas à pas, les étapes à suivre afin d’être sûr et certain de rédiger un contenu efficace, qui aura toutes les chances de se positionner sur les moteurs de recherches.

L’importance de la rédaction de contenu

rediger un article de blog en 10 etapes

Il existe de nombreuses statistiques qui tendent à démontrer à quel point le marketing de contenu est important et surtout, fructueux, pour les entreprises qui s’y mettent sérieusement.

Un rapport d’eMarketer tend, par exemple, à démontrer que 60% des spécialistes du marketing aiment créer un contenu par jour. Naturellement, cela ne renvoie pas qu’aux articles de blog, mais preuve est faite que créer est essentiel.

Pour aller plus loin, 75% des spécialistes du marketing estiment que l’optimisation du référencement naturel (SEO) est la technique de marketing de contenu la plus efficace. Résultat ? Rédigez des articles de blog, des ebook et des postes !

Les 10 points à suivre pour rédiger un article de blog efficace

Pour être très rapide, voici la liste des 10 points à prendre en compte afin d’être sûr de rédiger un article efficace, qui se positionnera bien sur la SERP (les moteurs de recherche) et qui sera repartagé par votre audience : 

  1. Identifiez votre mot-clé et votre public cible
  2. Recherchez et comprenez votre sujet
  3. Créez un titre convaincant
  4. Rédigez un contenu de qualité et informatif qui apporte de la valeur
  5. Incorporez les mots clés cibles dans votre contenu de manière naturelle.
  6. Incluez des liens internes et externe
  7. Optimisez vos méta-descriptions et les titres pour le taux de clics.
  8. Utilisez des images, des vidéos et d’autres médias pour enrichir le contenu.
  9. Veillez à ce que votre site Web soit adapté aux téléphones portables et à ce qu’il se charge rapidement.
  10. Faites la promotion de votre contenu par le biais des médias sociaux et d’autres canaux pour générer du trafic.

1. Identification des mots-clés et de son audience

Avant de commencer la rédaction d’un article de blog, deux choses sont essentielles : 

  • Identifier le mot-clé et le cocon sémantique autour duquel vous allez produire votre texte ;
  • Identifier votre audience cible.

Mais comment faire pour identifier son mot-clé ? Plusieurs solutions existent. Si certaines sont payantes, comme SEMrush ou Ahrefs, vous pouvez également vous tourner vers une solution freemium, comme Ubersuggest.

L’objectif ? Trouver un mot-clé dont le taux de recherche est haut, pour une difficulté de ranking (ce qui correspond à la concurrence) la plus faible possible.

Exemple d’un KW intéressant :

Screenshot 2023 02 03 12.21.49

Exemple d’un KW plus complexe :

Screenshot 2023 02 03 12.22.11

Quid de l’audience cible ? Une fois votre mot-clé trouvé, il faut analyser la SERP, analyser les résultats qui sont déjà bien positionnés sur cette même requête. Tentez alors de déterminer si le contenu positionné est : 

  • Informatif
  • Transactionnel

Il est essentiel de bien comprendre votre audience et lui proposer le contenu qu’elle s’attend à lire. Ne proposez pas un contenu orienté génération de leads voire ventes si votre audience souhaite simplement en apprendre sur le sujet ciblé.

vente informationnel commercial

2. Effectuer ses recherches

les etapes pour rediger un article de blog

Votre thématique déterminée, reste à effectuer vos recherches. Cela fait sens, me direz-vous. Oui, mais. 

L’objectif est d’être le plus précis possible, de citer ses sources et d’apporter une réelle valeur ajoutée au lecteur, qui à termes peut être fidélisé au point de devenir un prospect, voire même un client. 

Pour effectuer vos recherches et récupérer de la donnée, n’hésitez pas à parcourir Google français, mais aussi américain, voire allemand ou d’ailleurs. Pour cela, il suffit d’utiliser l’outil : https://usearchfrom.com 

3. Créez un titre H1 efficace

Vient le début de la rédaction. La première des choses que le lecteur verra sera le titre de votre contenu. Ce titre, c’est le titre H1. Il doit être optimisé, convaincant et percutant. En effet, il doit mêler aspects SEO (comme un mot-clé) et aspects copywriting (il doit donner envie de cliquer).

Voici quelques exemples de titres H1 percutants, afin de vous donner une idée plus précise de ce qui est attendu : 

– Comment perdre 5kg en un mois ? [Méthode testée] vs Comment perdre du poids ?
– Les 10 raisons de placer votre marque sur les réseaux sociaux vs Pourquoi utiliser les réseaux sociaux ?- Les 10 secrets bien gardés des entrepreneurs qui réussissent vs Comment gagner de l’argent en tant qu’entrepreneur ?

4. Rédaction du contenu 

Entrons dans le vif du sujet et parlons rédaction. Malheureusement pour vous, nous ne pouvons pas vous dire qu’écrire. Cependant, on peut vous dire comment le faire. 

Il faut savoir que la rédaction d’un contenu SEO doit respecter plusieurs critères bien précis : 

  • Il doit contenir des titres. Ces titres et sous-titres sont les balises H2, H3, H4. Il faut donc créer une structure claire pour ne pas perdre le lecteur et l’amener là où vous le souhaitez. 
  • Cette structure doit être pyramidale. Il faut un seul H1 (le titre). Vous pouvez ensuite ajouter autant de H2 que vous le souhaitez, mais les H3 ne doivent pas prendre leur place, de même que les H4 ne doivent pas prendre la place des H3.
  • Le contenu doit être aéré. N’hésitez pas à faire des bullet points, à faire des courts paragraphes (3 à 4 lignes grand maximum), à choisir la meilleure police d’écriture et à incorporer des images.

Exemple d’une bonne structure : 

H1
Introduction
Sommaire du contenu

H2
H3
H3

H2
H3
H3

H2
H3
H3

Conclusion

5. Incorporez ses mots-clés

Au cours de la rédaction de votre contenu, l’important pour vous sera d’incorporer son mot-clé principal ainsi que l’ensemble de la sémantique associée. Si ce mot-clé doit apparaître dans votre contenu, il doit également apparaître sur vos titres H2 et sous-titres H3.

Bon à savoir

Plusieurs outils d’optimisation du contenu existent. Ils permettent d’optimiser son contenu grâce à une intelligence artificielle qui analyse votre texte et le compare par rapport aux autres contenus qui figurent dans le top 10, 20 voire plus encore. Ces outils sont : 

SEOQuantum ;
YourTextGuru ;
Dokey.

6. Incluez vos liens internes et externes

Le contenu terminé, pensez à ajouter des liens. Ces liens peuvent être de diverses natures : 

  • Les liens internes : les liens internes sont les liens qui renvoient vers d’autres pages ou contenus de votre site web. Ils sont très importants et permettent à l’utilisateur de naviguer plus facilement d’un texte à un autre. Dans l’idéal, privilégiez les liens internes entre contenus issus de la même thématique. 
  • Les liens externes : les liens externes peuvent être “Do Follow” ou “No Follow”. Le premier consiste à envoyer du jus SEO vers le site vers lequel le lien renvoi, tandis que le second consiste à simplement faire un pont. Les liens externes permettent de renforcer son expertise et nouer des partenariats avec d’autres marques.

Ce qu’on recommande

– Optimisez l’ancre de vos liens internes. Pour un lien qui renvoi vers une page “Hotel à Strasbourg”, privilégiez l’ancre (le bout de phrase sur lequel le lien se trouvera) “meilleurs hôtels de Strasbourg” plutôt que l’ancre “Hôtels”
– Privilégiez les liens internes vers des pages que Google reconnait. Pour les retrouver, une seule solution : il suffit de rentrer dans votre barre de recherche : site:https://adressedemonsite/ “Mot clé recherché”.

7. Optimisation des métas

La rédaction du contenu terminée, place à la rédaction et à l’optimisation des balises méta. Quelles-sont-elles ? Il s’agit de : 

  • La méta-description ;
  • La méta-title ;
  • l’URL.

Une méta-description fait 160 caractères. Elle doit contenir des informations essentielles ainsi qu’un ou deux mot-clés. Attention à ne pas trop en faire et à spammer. Optimisez ensuite le méta-title, qui n’est autre que le titre qui ressortira sur la SERP. Là encore, utilisez des mots-clés. 

Enfin, optimisez votre URL: 

  • Privilégiez les URL type https://monsiteweb.com/blog/redaction-web/ plutôt qu’une adresse type https://monsiteweb.com/blog/31-01-2023/tout-savoir-de-la-redaction-web/ 
exemple de meta description

8. Enrichissez le contenu avec vos images et vidéos

Vous souhaitez susciter l’intérêt, l’envie du lecteur ? Enrichissez votre contenu avec des images, des vidéos, des blocs couleurs ainsi que des CTA (call to action).

L’objectif ? Susciter l’envie de continuer, apporter un peu de fraîcheur au contenu et probablement des clics (si vos CTAs sont bien placés et optimisés). 

Comme le dit si bien le dicton, une image vaut mille-mot. Aérez le contenu et densifier le avec des illustrations.

Bon à savoir

Plusieurs bibliothèques proposant des images libres de droit existent, comme Unsplash ou Pixabay. N’hésitez pas à les parcourir. Vous pouvez également retoucher vos images ou vos screenshots, gratuitement et en quelques clics, avec Screely !

9. Optimisation technique

D’accord, la question de l’optimisation technique n’est probablement pas du ressort du rédacteur web. Pour autant, les robots Google auront plus de facilité à crawler (à se rendre sur) votre site si ce dernier est optimisé.

La recherche mobile est de plus en plus importante, n’hésitez donc pas à évoquer le sujet avec votre développeur web. Retravailler l’ergonomie du site et son optimisation pour mobile permet de mieux se positionner sur la SERP.

10. Promouvoir son contenu

rediger un article de blog

De nombreux experts du contenu aiment dire que la rédaction web et l’inbound marketing de manière générale, c’est du 20 – 80 : 

  • 20% de rédaction ;
  • 80% de partage et de promotion.

Publiez vos contenus sur vos réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook), ajoutez des liens Pinterest, réalisez des feeds Twitter sur votre thématique ou surfez sur la vague et réalisez un webinar ou même une vidéo YouTube autour de votre contenu, afin de le partager de la manière la plus large qui soit, à toute votre audience.

Rédiger un article de blog : les 3 points à garder à l’esprit

Rédiger un article de blog peut être long, voire très long. Il est important de garder à l’esprit que votre objectif est d’apporter une réelle plus-value à votre lecteur. Effectuez votre recherche de mot-clés, votre recherche d’informations et sourcez le tout

Un contenu rédigé, publié et partagé peut mettre plusieurs jours voire plusieurs semaines pour remonter sur la SERP et se positionner aussi haut que ce que vous espériez. Patience ;

Le secret d’un blog qui génère du trafic, c’est la qualité du contenu, mais aussi la constance. Dans l’idéal, publiez un article par semaine. Si vous avez le temps de faire plus (2 articles par semaine, 1 article par jour), n’hésitez pas !

Laisser un commentaire